Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Après la fasciite plantaire vient l'épine de Lenoir... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
3442363_low.jpg

Ah le beau temps! Ah les vacances sur le bord de la mer…enfin on peut finalement courir pieds nus sur la plage. Quel bonheur! En fait, croire que de courir pieds nus est bénéfique pour nos pieds ou est plus «zen» que de porter des espadrilles est un mythe…douloureux! Les gens qui développent une fasciite plantaire à leur dépend savent de quoi nous causons!

La fasciite plantaire est une affection qui atteint le pied. En fait, c’est une inflammation qui se développe au niveau du fascia plantaire. On peut vulgariser le fascia plantaire comme une bande fibreuse qui soutient et forme en quelque sorte notre arche plantaire.

Malgré que ce fascia ne soit pas un muscle, il est tout de même possible de le blesser. Les manières les plus communes d’affecter le fascia plantaire sont : le port de souliers mal ajustés (aucun support de l’arche); la pratique de sports intensifs qui exigent des sauts ou de la course; la course ou la marche pieds nus sur de longues distances et sur des surfaces variables; ou un déséquilibre biomécanique des os du pied causé par des anciennes blessures ou par un débalancement musculaire.

Ces différents stress créent des étirements et même des micros déchirures au niveau du fascia plantaire. L’inflammation se développe pour tenter de réparer les petites déchirures, et la douleur s’installe ainsi. C’est à ce moment qu’il serait préférable de prendre quelques jours de congé et tenter de ne pas trop solliciter le pied affecté. Mais la réalité est, que peu de gens se permettent de ne pas marcher sur leur pied le temps que l’inflammation et la douleur disparaissent. Si ces dernières ne passent pas, alors la fasciite plantaire devient chronique. L’inflammation chronique du fascia plantaire peut alors causer la formation d’une excroissance osseuse à l’attachement du fascia sous le talon, soit l’Épine de Lenoir.

La douleur est principalement provoquée par l’inflammation du fascia. L’Épine de Lenoir peut devenir asymptomatique (mais ne disparaîtra pas!) si la fasciite plantaire est prise en charge et traitée.

Les symptômes de douleurs sous le talon sont ressentis principalement le matin lors des premiers pas, en fin de journée ou à la fin d’une activité physique.

Lorsque les symptômes apparaissent, l’étirement du mollet et de l’arche plantaire sont recommandés. On peut aussi rouler une balle sous la plante du pied pour relâcher le fascia. Le port de chaussures avec un bon support de l’arche et du pied, la modération de la pratique de sports de course et de sauts et l’application de glace sous le pied sont des indications importantes pour tenter de régler le problème. Si la douleur persiste, une évaluation faite par votre physiothérapeute peut souvent élucider la cause du problème…si les petites astuces à domicile échouent.

Souvenez-vous que la meilleure solution est de prévenir le problème en portant des chaussures adéquates pour le pied…et tant pis pour les petites fantaisies de la mode!!!

Caroline Perreault, Physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com