Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
La capsulite de l'épaule, vous connaissez? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
3768719_low.jpg

Une douleur intense à votre épaule s'est installée il y a quelques temps, vous empêchant même de dormir? Depuis quelques jours, la douleur a diminué, mais vous avez de la difficulté à faire certains mouvements comme enfiler une veste, aller chercher un objet en hauteur ou, pour les femmes, l'attache de votre soutien-gorge doit maintenant se faire à l'avant car vous n'arrivez plus à mettre les mains dans votre dos! Peut-être souffrez-vous d'une capsulite rétractile.

La capsulite rétractile de l'épaule, aussi appelée épaule gelée (du terme anglais frozen shoulder) touche principalement les femmes entre 40 et 60 ans. Elle est caractérisée par un rétrécissement de la capsule (membrane entourant l'articulation gléno-humérale) au niveau de l'épaule. Les causes de la capsulite sont nombreuses. Elle peut débuter suite à une affection bénigne de l'épaule comme une tendinite ou une bursite. En fait, tout ce qui nous porte à limiter nos mouvements à l'épaule peut mener à la capsulite, par exemple l'immobilisation de l'épaule pour quelques temps suite à une blessure ou une chirurgie. Elle peut s'installer de façon idiopathique (sans cause connue) et il y aurait même un facteur psychologique (le stress et l'anxiété pourrait favoriser son apparition).

L'évolution se fait habituellement en 3 phases. La première phase est caractérisée par l'installation graduelle d'une douleur intense et continuelle se poursuivant la nuit. Les médicaments sont rarement efficaces à ce stade, et ce dernier peut durer de quelques jours à quelques semaines. Dans la deuxième phase la raideur débute et les gestes quotidiens deviennent plus difficiles à exécuter. La douleur devient toutefois plus tolérable. C'est à cette étape qu'on parle d'une épaule «gelée» et elle peut durer de quelques semaines à quelques mois. Finalement, dans la dernière phase, la raideur devient le plus souvent indolore et diminue de façon progressive évoluant vers une récupération plus ou moins complète. Le processus complet peut prendre entre 12 et 24 mois si on laisse les choses aller. Toutefois, il y a des solutions pour accélérer le processus de guérison.

La physiothérapie peut vous aider de différentes façons selon le stade de la capsulite. En début de processus, il s'agit plutôt de modalités antalgiques (pour diminuer la douleur) et d'exercices visant à diminuer la raideur ou empêcher cette dernière de s'installer. En deuxième et troisième phase, il s'agit plutôt de techniques de mobilisations et d'exercices plus intenses pour regagner de l'amplitude puisque la douleur est moins importante.

Il ne faut pas hésiter à consulter lorsque les douleurs débutent; la récupération est alors favorisée et vous pourrez reprendre vos activités plus rapidement. Pensez-y...avec l'hiver à nos portes, vous aurez besoin de vos épaules pour pelleter!!

Amélie Bellavance, physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com