Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
La tête vous tourne? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
3975019_low.jpg

Qui ne s'est jamais plaint d'étourdissement ou de perte d'équilibre ne serait-ce qu'une fois dans sa vie?! Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les étourdissements sont une cause commune des visites chez le médecin. En effet, 40% des visites chez le médecin chez les personnes âgées de plus de 40 ans sont dues à des problèmes d'équilibre ou d'étourdissements.

Les étourdissements peuvent provenir de plusieurs sources différentes telles que : le système circulatoire (pression artérielle, insuffisance des artères vertébrales...); le système neurologique (accident cérébral vasculaire,...); la région cervicale; la médication; l'aspect psychologique d'une personne; ainsi que le système vestibulaire (au niveau des oreilles, comme une labyrinthite ou des vertiges paroxystiques positionnels bénins VPPB)).  

Je me pencherai sur ce dernier terme, VPPB qui doit vous sembler étrangement compliqué et vide de sens. Le VPPB représente environ 25 à 35 % des causes de vertiges. Il est dû au détachement de petits cristaux de l'oreille interne (appelés otoconies), qui vont flotter dans les liquides des différents canaux de l'oreille interne et déclencher le vertige lors de certains mouvements. Les vertiges reproduits lors du déplacement de ces petits cristaux sont habituellement de courte durée (moins de 1 minute) mais assez importants pour affecter le travail ou les habitudes de vie d'une personne.

Le VPPB est un peu plus fréquent chez la femme. Il peut survenir à tout âge, avec un pic de fréquence aux alentours de la cinquantaine. Dans 10% des cas, il est provoqué par un trauma à la tête (qu'il soit petit ou gros !) ; dans d'autres cas il peut être déclenché par une position alitée prolongée, et dans la plupart des cas, le VPPB survient sans aucune raison. Ce problème est habituellement unilatéral.

La principale plainte de la personne atteinte est que sa tête tourne. Les facteurs qui aggravent les symptômes sont ceux qui modifient la position de la tête dans l'espace, étant donné que les petits cristaux sont localisés dans les oreilles. Se tourner dans le lit, se faire laver les cheveux chez le coiffeur, attacher ses souliers, faire des redressements assis, sont toutes des activités qui provoquent les symptômes chez les personnes atteintes.

Comment traiter ce problème ? La plupart des médecins et des physiothérapeutes peuvent aborder ce problème. D'abord il faut faire une évaluation complète du patient pour s'assurer que les systèmes circulatoires, neurologiques, articulaires sont en bon état et ne sont pas la cause des vertiges. Ensuite, il y a une technique appelée Dix-Hallpike qui permet d'identifier le VPPB et de le traiter en même temps. Cette manœuvre a pour effet de relocaliser les petits cristaux à la base des canaux et ainsi arrêter les vertiges. Cette technique de traitement sera efficace dans 80% des cas. Dans les autres cas, elle ne sera pas efficace et seul le temps aura raison des symptômes. Les interventions chirurgicales sont très rarement pratiquées pour le VPPB. Finalement, ne négligez pas vos étourdissements et tentez d'en trouver la source !

Caroline Perreault, physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com