Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Le tunnel carpien, ça vous dit quelque chose ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
tunnel_carpien.jpg

Dernièrement, vous souffrez de douleur et d'engourdissements dans les doigts et le poignet (surtout au pouce, à l'index et au majeur, mais parfois à toute la main), qui curieusement s'intensifient durant la nuit. De plus, vous avez de la difficulté à prendre des objets avec votre main, aussi légers puissent-ils être...

Vous souffrez possiblement du syndrome du tunnel  carpien. Le tunnel carpien est un canal formé par les os et par divers tissus du poignet (tendons, ligaments, etc.) et sert de protection au nerf médian. Ce nerf donne la sensibilité au pouce, à l'index, au majeur et à une partie de l'annulaire. Lorsque les tissus qui forment ce canal sont enflés ou inflammés, ils font une pression sur le nerf médian, ce qui provoque des engourdissements, des douleurs et une faiblesse dans la main et les doigts.

Bien que le syndrome du tunnel carpien puisse résulter d'une blessure au poignet, d'arthrite au poignet ou de complications neurologiques d'un diabète, il est le plus souvent causé par la répétition de certains mouvements de la main comme celui de saisir ou de pincer des objets avec les doigts tandis que le poignet est fléchi. Par exemple, les personnes qui font un travail répétitif avec les mains ou qui utilisent un outil à vibrations tel que le marteau-piqueur , celles qui travaillent à l'ordinateur, celles qui s'adonnent à des loisirs avec les mains tels que le tricot, sont plus à risque de développer ce type de problème.

Les femmes sont trois fois plus nombreuses que les hommes à en être atteintes. Environ 8 % des femmes souffriront d'un syndrome du tunnel carpien au cours de leur vie, généralement dans la quarantaine ou la cinquantaine.

Par ailleurs, la ménopause, la grossesse et l'hypothyroïdie engendrent des variations du taux d'hormones dans le système, ce qui crée un environnement propice à ce type de problème. De plus, durant la grossesse, la rétention des fluides crée une pression supplémentaire sur le nerf médian.

Notons que le syndrome du tunnel carpien n'est pas la seule cause d'engourdissement de la main.  Une cause fréquente de ce syndrome pourrait être d'origine cervicale.  Entre chaque vertèbre, il y a une racine nerveuse qui sort de la colonne pour former les nerfs qui descendent dans le bras.  Si la racine se retrouve coincée dans la région du cou ou le long de son trajet vers la main, cela peut amener des engourdissements  dans la main.  Si la cause des engourdissements est cervicale, le traitement sera alors dirigé vers cette région.

En physiothérapie, le traitement, dans le cas d'un vrai tunnel carpien, consiste principalement à diminuer l'inflammation, traiter le poignet et ses raideurs et corriger les mauvaises habitudes de travail ou les mauvaises positions prolongées.
Il faut par exemple éviter de garder les poignets repliés vers l'intérieur (en flexion) pendant la nuit car cela comprime davantage le tunnel.

Alors soyez vigilants dans les activités qui demandent des mouvements répétitifs des mains et rappelez-vous que vos mains sont un outil précieux dans la vie de tous les jours !

Jasmine Perreault, Physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com