Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Vous avez peur d’avoir mal? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
kinsiophobie.jpg

Vous souffrez de douleur au dos? Savez-vous que 17% à 44% des blessures au dos sont attribuables à l'environnement de travail? Dans certains cas, ces douleurs peuvent persister et devenir chroniques. Malheureusement, 75% des individus atteints d'un trouble musculo-squelettique chronique développeront un syndrome de peur du mouvement : la kinésiophobie.

Qu'est-ce que la kinésiophobie?

La kinésiophobie peut se définir comme étant une peur persistante et intense provoquée par la simple pensée d'avoir à effectuer certains mouvements. Plusieurs pathologies telles que le syndrome de fatigue chronique, la douleur lombaire chronique et la fibromyalgie peuvent être associées à la kinésiophobie.

De quelle façon la kinésiophobie se développe-t-elle?

Le processus débute tout d'abord avec une blessure engendrant des douleurs. Chaque individu aura par la suite une réaction différente quant à la façon dont il la surmontera. Deux voies sont ici possibles : l'absence ou la présence de peur du mouvement. Cette dernière option rendra l'individu hypervigilant en évitant tout mouvement reproduisant sa douleur. À plus long terme, ceci peut entraîner un déconditionnement physique et même la dépression. La douleur se verra alors augmenter davantage et un cercle vicieux prendra ainsi le dessus sur la guérison de l'individu.

Comment savoir si je souffre de kinésiophobie?

Certains signes et symptômes peuvent vous indiquer que vous souffrez ou êtes peut-être à risque de souffrir de kinésiophobie. Les symptômes les plus fréquents sont :

  Ø  Irritabilité

  Ø Cynisme

  Ø Dépression

  Ø Croyances irrationnelles

  Ø Perte de confiance

  Ø Réaction anxieuse face au mouvement

  Ø Évitement de mouvement

Quoi faire si vous pensez souffrir de kinésiophobie?

La première étape est de consulter un professionnel de la santé comme un physiothérapeute qui sera en mesure d'évaluer et d'identifier de quel type d'atteinte musculo-squelettique vous souffrez (ex : entorse lombaire). Votre physiothérapeute vous proposera par la suite un plan de traitement s'orientant sur des objectifs fonctionnels et significatifs pour vous, et ce, tout en respectant votre niveau de douleur. Des exercices de mobilité, d'endurance cardiovasculaire et de la thérapie manuelle sont aussi des modalités qui vous aideront à surmonter vos craintes reliées à votre douleur. Dans certains cas, le médecin vous prescrira des médicaments et/ou vous suggérera une consultation en psychologie afin d'être complémentaires à la physiothérapie. Si à la pensée de bouger vous devenez anxieux, pensez à vous faire aider par des professionnels de la santé sans tarder.

Isabelle Dufort, physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com