Chroniques sant
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Glace ou chaleur, quel dilemme! Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
glace_ou_chaleur.jpg

Qui ne s'est jamais posé la question : « Est-ce que je dois mettre de la glace ou de la chaleur lorsque je me blesse? ». Pas si facile comme décision et afin de s'assurer de faire le bon choix, il est important de bien comprendre les effets respectifs de chacun, sinon vous risquez de retarder votre guérison.

Glace

Lorsqu'une blessure survient, les mécanismes de défense du corps déclenchent un processus inflammatoire dans la région atteinte. Cette inflammation peut durer entre 48 heures à 7 jours. Durant cette phase, il est important d'appliquer de la glace sur la région blessée pour une durée de 10 à 15 minutes et de répéter aux deux à trois heures.

Les effets principaux de la glace au site d'application sont:

Ø  Une diminution de la circulation sanguine qui amène une réduction de l'inflammation avec la réduction des risques de saignements internes.

Ø  Une diminution de l'activité cellulaire qui aide à réduire la production de déchets et bactéries liés à l'inflammation.

Ø  Une diminution de la douleur (par réduction des spasmes musculaires.)

La glace est recommandée dans les cas suivants: blessure récente, stade aigue d'inflammation, allergie à la chaleur, infection, abcès, maladie de la peau (comme l'eczéma)

Chaleur

Habituellement, vous pouvez appliquer de la chaleur si vous ressentez encore de la douleur lorsque la phase aigue est terminée; le corps devrait avoir réparé les tissus endommagés. Par contre, si la douleur demeure encore vive et/ou est accentuée, il est préférable de poursuivre

l'application de glace.

Les effets principaux de la chaleur au site d'application sont:

Ø  Une augmentation de la circulation sanguine qui favorise une réparation et un assouplissement des tissus.

Ø  Une diminution de la douleur.

Ø  La relaxation musculaire.

La chaleur est recommandée dans les cas suivant: inconfort marqué au froid, urticaire au froid, diabète avec complications circulatoires, maladie ou syndrome de Raynaud, anémie.

Si vous avez appliqué de la glace ou de la chaleur depuis quelques jours, mais que vous ne notez aucune amélioration au niveau de votre blessure, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de la santé qui pourra alors évaluer l'état de votre blessure.

Contre-indications

Dans certains cas, il est fortement déconseillé d'appliquer l'un ou l'autre de ces deux agents thermiques : problèmes circulatoires sévères, cancer, plaie ouverte, perte importante de sensibilité. Alors maintenant, si vous vous demandez : « glace ou chaleur ? », vous saurez choisir et ce, de façon judicieuse !

Julie Tomaselli, physiothérapeute

 
< Prcdent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com