Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Torticolis congénital Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
torticolis_congnital.jpg

Vous êtes les heureux parents d'un nouveau petit bébé qui vient d'entrer dans votre vie. Tout se passe bien à part une petite inquiétude... Vous remarquez que votre bébé a une tendance à pencher et/ou tourner la tête d'un côté seulement. Il est possible que votre bébé ait un torticolis congénital. Rassurez-vous, ce n'est rien de bien grave. De plus, s'il est détecté tôt, vous pourrez le corriger rapidement. 

Qu'est-ce qu'un torticolis congénital?

 Il s'agit d'une rétraction d'un muscle du cou d'un côté qui s'appelle le sterno-cléido-mastoidien(SCM). Ce muscle s'insère sur la mastoide qui se trouve juste derrière l'oreille et se dirige vers le bas jusqu'à la clavicule et le sternum. Lorsque ce muscle est rétracté, c'est-à-dire trop court, la tête sera penchée du même côté de la rétraction et sera tournée du côté opposé. Par exemple, pour un SCM rétracté à droite, la tête sera penchée à droite et tournée à gauche. On pourra aussi sentir une corde tendue sur le côté du cou à l'endroit du muscle. Lorsque le bébé commence à utiliser ses mains, il aura alors une tendance à utiliser plus sa main du côté vers laquelle sa tête est tournée puisque celle-ci se trouve alors plus dans son champ de vision.

Quelles sont les causes?

Une des causes du torticolis congénital est un mauvais positionnement intra-utérin. Vers la fin de la grossesse, le bébé se trouve très à l'étroit dans le ventre de sa mère et le cou peut être maintenu dans une position de façon prolongée qui provoquera alors un raccourcissement du SCM. Aussi, l'utilisation de forceps ou de ventouses lors de l'accouchement peut créer une traction sur le SCM et amener un saignement dans le muscle. On peut alors retrouver un petit nodule dans le muscle.

Une conséquence secondaire du torticolis congénital est la plagiocéphalie positionnelle. C'est un grand mot qui veut dire un aplatissement de la tête. Le crâne du bébé étant tellement souple et malléable, celui-ci se déforme par la pression qui est toujours appliquée au même endroit. Toutefois, cette condition s'améliorera quand le bébé tournera librement la tête des 2 côtés.

À la naissance, les restrictions peuvent être minimes, mais si on n'y porte pas attention, le bébé aura toujours tendance à rester dans son amplitude confortable et pourra à ce moment accentuer le problème. De plus, en identifiant le torticolis congénital le plus tôt possible, il sera plus facile de faire les exercices d'assouplissement et les techniques de massage puisque le bébé sera moins actif.

De simples trucs de positionnement, de massage et de stimulation vous aideront grandement à régler le problème. Votre  physiothérapeute pourra vous enseigner les exercices d'assouplissement à faire à votre bébé. Le positionnement sur le ventre avec la tête tournée du côté de  la rétraction aura pour effet de créer un allongement du muscle. Il sera aussi très important de stimuler votre bébé à tourner la tête vers le côté difficile pour lui. Quand vous lui parlez, le changez de couche, lui donnez à manger, placez-vous du côté vers lequel il ne tourne pas la tête. Vous pouvez aussi le changer de côté dans son lit afin qu'il ait à se tourner vers vous quand vous entrez dans la chambre.

Bref, ce sont de petits trucs et des manœuvres simples à réaliser et qui fonctionnent en général très bien. Plus vous êtes en mesure de l'identifier tôt, plus le problème se règlera rapidement.

Amélie Bellavance, physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com