Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Qu’est ce que la Spondylarthrite ankylosante (SA) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
chronique_de_janvier_2011.jpg 

La SA est une maladie qui touche environ 1% de la population. Les hommes sont plus fortement touchés soit dans une proportion d'environ 3 hommes pour 1 femme. Elle commence habituellement entre 15 et 35 ans. Il est très rare d'avoir un début de la maladie après 40 ans.Il y a une composante génétique à la SA. Les gens atteints de la maladie sont porteurs d'un gêne appelé HLA-B27 dans environ 90% des cas. Les gens ayant des antécédents familiaux de cette affection seront aussi plus touchés.

En quoi consiste la SA?

C'est une forme d'arthrite qui s'attaque au bassin et à la colonne vertébrale principalement. Dans certains cas, la cage thoracique, les épaules et les hanches peuvent être touchés. C'est une pathologie  qui se caractérise par une inflammation des tissus entourant les articulations comme les tendons, les ligaments et les capsules. Avec le temps, les tissus vont se calcifier et même s'ossifier rendant alors l'ankylose beaucoup plus marquée. Sur les radiographies, il y a apparition de ponts osseux reliant les vertèbres. La colonne devient alors soudée et ressemble à un bambou!

Quel sont les symptômes ?

Au début de la maladie, l'inflammation amène une douleur qui est présente au repos et la nuit. La douleur est habituellement ressentie au niveau des articulations sacro-iliaques (bassin) puis à la région lombaire. Par la suite la douleur se propage au niveau de la cage thoracique et de la région dorsale. Les exercices physiques d'intensité modérée soulagent en général la douleur.  La posture devient plus voûtée. Il y a  une perte de mobilité de la colonne vertébrale, des hanches, des épaules de même qu'une diminution de la capacité respiratoire puisque la cage thoracique ne peut plus s'ouvrir aussi facilement. Dans certains cas, une inflammation des yeux peut amener une douleur oculaire et une sensibilité à la lumière. La fatigue, la perte de poids et la diminution de l'appétit peuvent aussi faire partie des symptômes. La douleur est souvent présente de façon cyclique avec une poussée plus marquée, puis une diminution des symptômes par la suite.

Pour établir le diagnostic, le médecin tiendra compte de l'examen clinique, des radiographies et des prises de sang. Plus le diagnostic sera posé tôt, moins les conséquences de la maladie seront grandes.

Quel type de traitement peut aider?

Pour le moment, la SA ne se guérit pas. Elle peut toutefois être prise en charge pour diminuer les symptômes et ralentir l'évolution avec entre autre la médication, la physiothérapie et dans les cas plus avancés, la chirurgie si les articulations des hanches doivent être remplacées.  Les exercices cardio-vasculaires, de mobilité articulaire et de renforcement musculaire seront grandement indiqués pour éviter l'ankylose trop précoce. De plus, ces exercices aideront à soulager la douleur qui est plus présente lors de l'inactivité. Des mobilisations articulaires pourront aussi maintenir l'amplitude articulaire de façon optimale. Aussi ,les exercices respiratoires aideront à maintenir une bonne capacité pulmonaire. Bref, l'important est de bouger!

Amélie Bellavance, Physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com