Chroniques sant
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
LA MALADIE DE PARKINSON Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
chronique_davril_2011.jpg 

Avec le vieillissement de la population, nous serons de plus en plus en contact avec des gens ayant la maladie de Parkinson, une maladie dont la cause est encore mal connue.

Qu'est ce que le Parkinson?

Il s'agit d'une maladie dégénérative du système nerveux central qui est la deuxième en ordre d'importance après l'alzheimer.  Elle atteint principalement les personnes âgées, mais le début de la maladie peut se manifester dans la quarantaine. En général, les hommes sont plus atteints que les femmes et l'âge moyen du début des symptômes est  60 ans. Après 85 ans, elle toucherait environ 4% de la population.

Ce qui est responsable des troubles reliés au parkinson est la dopamine qui est un neurotransmetteur dans le cerveau. La dopamine est une substance chimique qui donne l'influx nerveux nécessaire pour faire le lien entre certains neurones. Lorsque les cellules qui la produisent ne font plus leur travail, nous voyons apparaître les symptômes.

Quels sont les symptômes

Parmi les symptômes qui  seront présents, il y a le tremblement de repos. Chez environ 70% des gens, ce sera le premier signe. On dit qu'il est « de repos » parce qu'il va s'atténuer avec le mouvement volontaire, ce qui le distingue des autres sortes de tremblements.

Il y a aussi la bradykinésie qui veut dire la lenteur du mouvement. Les gestes deviennent plus difficiles à exécuter et sont aussi plus lents. Au niveau du visage, on remarque une diminution des expressions faciales, une voix plus monotone et parfois une difficulté à avaler.

La rigidité sera aussi présente.  Elle  se manifeste par une augmentation du tonus dans les muscles. Cette rigidité sera mise en évidence surtout lors de mouvements rapides qui provoquent un étirement musculaire soudain.

L'équilibre devient aussi plus précaire et les chutes peuvent devenir plus fréquentes. Comme les mouvements sont plus lents et plus limités, les réactions d'équilibre ne se font plus de façon efficace.

Pour ce qui est du traitement, il n'est pas curatif, c'est à-dire qu'il n'a pas pour but de guérir la maladie, mais plutôt de limiter les symptômes. Les médicaments sont donnés selon l'étape de la maladie à laquelle le patient est rendu.

La maladie évolue à différentes vitesses, mais elle peut prendre jusqu'à une vingtaine d'années dans certains cas. Les traitements de physiothérapie peuvent aider à améliorer l'équilibre et maintenir une amplitude articulaire ainsi qu'une force musculaire optimale afin d'améliorer la fonction et de maintenir la personne dans un état d'autonomie le plus longtemps possible.

Amélie Bellavance physiothérapeute

 
< Prcdent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com