Chroniques sant
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Le whi quoi??? whiplash Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
whiplash.jpg

Vous connaissez probablement quelqu'un qui vous a déjà mentionné avoir eu un whiplash suite à un accident de voiture. Mais qu'est-ce qu'un whiplash?

Le whiplash ou TAEC (trauma accélération entorse cervicale) est un terme médical utilisé pour désigner une blessure survenue au niveau des tissus mous, c'est-à-dire les nerfs, les muscles et les tendons,  dans la région cervicale. Cette blessure, causée principalement lors d'un accident de la route, est occasionnée par une décélération et accélération rapide au niveau du cou et est causée dans 85% des cas par un impact arrière.

Lors d'un impact arrière, le véhicule s'arrête brusquement. La ceinture de sécurité empêche alors le corps d'être projeté vers l'avant, mais la tête, quant à elle, accélère rapidement vers l'arrière (hyperextension cervicale) selon la force de l'impact et la présence ou non d'un appuie-tête. Ce mouvement se produit très rapidement et entraîne un mouvement de la tête au-delà de la mobilité du cou, normalement permise.  La tête est ramenée ensuite vers l'avant, suite à une contraction réflexe des muscles fléchisseurs du cou.  Dans un impact avant, c'est l'inverse qui se produit.

Plus la force de l'impact est importante, plus les symptômes peuvent être importants. Ils peuvent prendre jusqu'à quelques jours avant d'apparaître et peuvent être assez nombreux : raideur et douleur dans la région cervicale irradiant parfois jusqu'au niveau de la mâchoire, des épaules et du dos, maux de tête, vertiges, troubles visuels ou de la concentration, fatigue, irritabilité et perturbation du sommeil, entre autres. Dans certains cas, les gens peuvent même ressentir des picottements ou engourdissements au niveau des bras, suite à un coincement ou une irritation d'un nerf cervicale.

Il est important de mettre de la glace dans les régions douloureuses, 10 à 15 minutes, surtout dans les premières 24 heures, pour aider à diminuer l'inflammation et la douleur et de répéter l'application environ aux 2 heures.

Dans les jours suivant l'accident, vous devriez  consulter un médecin qui pourra vous prescrire au besoin des relaxants musculaires, des anti-inflammatoires ou des analgésiques et vous faire passer une radiographie pour éliminer la présence de fracture.

En physiothérapie, les traitements consistent principalement à diminuer les raideurs du cou et les tensions musculaires ainsi que le coincement ou l'irritation d'un nerf, si tel est le cas. De plus, des exercices vous seront enseignés afin d'optimiser la fonction de votre cou. Plus les traitements sont débutés rapidement, plus il y a possibilité de limiter les conséquences néfastes découlant d'un  whiplash et de favoriser une récupération rapide de votre condition.

Finalement, le fait d'avoir un appuie-tête bien ajusté dans la voiture peut limiter les dégâts, mais le meilleur moyen d'éviter un whiplash demeure encore de conduire prudemment!

Julie Tomaselli, physiothérapeute

 
< Prcdent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com