Chroniques santé
    > autres chroniques
 
   
 
Physio Des Monts  
     
 
Qu’est-ce que la sclérose latérale amyotrophique? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
neurones.jpg

Vous avez peut-être entendu récemment à la radio une annonce parlant de la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Vous ne savez probablement pas en quoi consiste cette maladie. Elle est aussi connue sous le nom de maladie de Charcot ou maladie de Lou Gehrig qui vient du nom d'un joueur de baseball qui est mort de cette maladie.

Quels sont les symptômes de la maladie?

La SLA est caractérisée par une atteinte des neurones moteurs du cerveau et d'une partie de la moelle épinière.  Ces neurones jouent le rôle d'envoyer un message électrique du cerveau vers la moelle épinière puis aux muscles afin de faire contracter ceux-ci et ainsi produire le mouvement. Puisque la maladie affecte ces neurones, le message électrique ne peut plus se rendre jusqu'au muscle. Il y a alors une paralysie musculaire, c'est-à-dire une incapacité à bouger les membres puis une amyotrophie (perte de masse musculaire).

La maladie commence habituellement au niveau des mains et des pieds. Il y aura donc une diminution de la dextérité fine, ce qui amène la personne à échapper les objets. L'atteinte des pieds peut provoquer des pertes d'équilibre et des chutes. Ensuite, la progression se fait dans les bras puis les jambes. L'atteinte musculaire se fera aussi  au niveau des muscles de la déglutition (ceux qui servent à avaler), des muscles de la parole et ceux du diaphragme qui est le muscle principal de la respiration.   Il en résultera des difficultés respiratoires.  La respiration doit alors se faire à l'aide d'un respirateur artificiel.

Le système digestif n'est aucunement affecté par la SLA. Les facultés intellectuelles demeurent également intactes, tout comme le système sensoriel.

Qui en est touché?

La SLA s'attaque presqu'autant aux hommes qu'aux femmes et peut survenir à n'importe quel âge, mais elle arrive habituellement entre 50 et 75 ans. La progression de la maladie se fait de façon assez rapide et le pronostic est sombre. Le décès survient généralement entre 2 et 5 ans suivant l'annonce du diagnostic. Seulement environ 10% vivront au-delà de 10 ans.

Quelles sont les causes?

Nous ne connaissons pas actuellement l'origine de la maladie. Une prédisposition génétique, des facteurs environnementaux  et les infections virales pourraient être en cause, mais sans évidence certaine.

l n'y a pas de traitement possible jusqu'à maintenant pour guérir la sclérose latérale amyotrophique. Certains médicaments peuvent toutefois diminuer les symptômes et dans certains cas allonger la durée de vie. De plus, les traitements de physiothérapie peuvent contribuer à ralentir la progression des atteintes motrices. L'ergothérapie peut être utile pour adapter certains appareillages qui faciliteront la vie de tous les jours.

La société de la SLA possède un site internet pouvant vous donner plusieurs informations utiles pour les personnes atteintes ou leur entourage.

Amélie Bellavance, physiothérapeute

 
< Précédent   Suivant >
 
     

 

 
2894, Curé Labelle, suite 101
Prévost (Québec) J0R 1T0
T. 450 224-2322
F. 450 224-2329
info@physiodesmonts.com